Jeunes en vigie

De l’audit social aux droits à la santé pour tous et toutes : les adolescentes et les jeunes femmes en actions

Projet Jeunes en vigie – Sénégal

Au Sénégal, la situation et les indicateurs (rarement désagrégés par sexe et par âge) sont particulièrement préoccupants pour les adolescentes et jeunes femmes (AJF) en termes d’accès à des services de santé de qualité et de droits en santé sexuels et reproductifs (DSSR). En particulier, 75 % des nouvelles infections à VIH chez les jeunes concernent les AJF, augmentant ainsi par corrélation leurs risques de contraction de la tuberculose. Elles sont aussi, selon l’OMS, des populations particulièrement à risque d’infection palustre et, ce risque est accru lorsqu’elles sont enceintes. Or, les AJF sont nombreuses à commencer tôt leur vie procréative avec des conséquences, non seulement en termes de transmission du VIH mère-enfant mais également de morbi-mortalité maternelle, néonatale et infantile ; à 19 ans, 34 % des sénégalaises ont déjà eu un enfant ou sont enceintes. Cette situation relève aussi de facteurs juridiques et socio-culturels qui contribuent à maintenir les AJF dans une situation de vulnérabilité et à limiter leur capacité d’action et de décision : tabou de la sexualité, violences basées sur le genre, relations de pouvoir inégalitaires entre hommes et femmes et entre adultes et jeunes.

Dans ce contexte, malgré les engagements des autorités nationales et les avancées dans la lutte contre le VIH/Sida-Paludisme-Tuberculose et plus largement pour les DSSR, les services socio-sanitaires n’offrent que très rarement des réponses adaptées aux besoins des AJF qui font face à des attitudes moralisatrices et des pratiques discriminatoires en matière d’informations, de conseils, d’offres de moyens de prévention et de soins ainsi que de prise en charge médicale et psychosociale.

Néanmoins, ces orientations ont encore du mal à se traduire en pratique. S’appuyant sur les lignes directrices existantes, sur des expériences
capitalisées ainsi que des partenaires complémentaires et engagés en faveur des droits et de la
santé des adolescentes, ce projet contribuera à renforcer les systèmes de santé afin qu’ils
puissent mieux répondre aux besoins et contraintes spécifiques des adolescentes au Sénégal.

Date de début et date de fin du projet :

Zone d’intervention :

Matam
Mbour

Bénéficiaires :

Bénéficiaires directs :

• Auditrices
• Brigades de jeunes filles et garçons
• AJF des localités d’interventions touchées par les activités de restitution et de
mobilisation sociale
• Prestataires et structures de santé
• Décideur·ses clés au niveau national et les détenteur·rices d’enjeux au niveau local

Bénéficiaires :

Bénéficiaires indirects :

• L’ensemble des adolescentes et jeunes femmes
• Garçons, les hommes et les maris
• Structures de lutte contre les trois pandémies

Partenaires

• ONG RAES
• Équilibre et population (EQUIPOP)

• Expertise France
• Initiative 5%
• Fond Mondial

l’objectif général

est de renforcer l’accès des adolescentes et jeunes femmes à des
services de santé de qualité intégrés et adaptés à leurs besoins et contraintes spécifiques et respectant leurs droits.
OS1 : Faciliter l’empouvoirement des adolescentes et jeunes femmes (AJF) et le nrenforcement de leurs capacités à porter le changement en matière d’accès à l’information et aux soins de santé

30 auditrices sont formées et ont contribué à l’audit social de leur district sanitaire et ont mobilisé leurs pair·es

o Identification des auditrices
o Formations des auditrices (Genre et DSSR, leadership, système de santé)
o Formation des auditrices à la mise en oeuvre de l’audit
o Formation des auditrices en média training (journalisme d’investigation / réseaux sociaux)
o Dotation en équipement (90 smartphones – 1 par auditrice, 6 dictaphones par assoc partenaire – 3 par district)
o Suivi / coaching

→ 2 brigades de 80 adolescentes et jeunes sont sensibilisées et informées sur leurs droits en
matière d’accès à la santé

o Identification des brigades via les groupements et associations des districts
o Formation des brigades
→ Les dysfonctionnements liés à l’accès des AJF à l’information et aux services de soins sont documentés

o Réalisation des audits et enquêtes par les auditrices avec l’accompagnement des équipes projet

o Ateliers d’analyse des données des audits (analyse des barrières et recommandations opérationnelles)

o Conception, rédaction et diffusion des rapports d’audits

EnglishFrenchLuxembourgish