PCA.2C

PCA.2C

PCA.2C 

Programme communautaire d’Atténuation et d’Adaptation face aux changements climatiques dans la zone de Fimela

Contexte

Au Sénégal, la zone de Fimela a récemment fait l’objet d’une étude, menée par notre partenaire local JED, dont  un des objectifs était de réaliser une cartographie des besoins des populations face aux changements climatiques. Elle a été effectuée dans le cadre du « Programme communautaire d’atténuation et d’adaptation face aux changements climatiques dans la zone de Fimela » (PCA.2C) actuellement en cours de réalisation par JED avec l’appui de PADEM.

Lors de cette étude, les populations rencontrées ont principalement soulevé des problématiques relatives à l’eau et à l’assainissement ainsi qu’à l’environnement telles que :

  • le manque d’accès à l’eau potable et le manque d’infrastructures d’assainissement dans les écoles, les daaras, et les postes de santé. Le manque d’eau nuit à la qualité des services scolaires ou de santé proposés.
  • la pollution de l’environnement par l’envahissement des sachets en plastique et la prolifération anarchique des ordures dans toutes les localités.

 Le PCA.2C (Programme communautaire d’atténuation et d’adaptation face aux changements climatiques) est un projet de 4ans qui a commencé en Juillet 2020. Il a pour objectif Le projet propose aux communautés des actions concrètes, des formations pour une gestion citoyenne et durable des ressources de l’environnement. Les activités présentent un lien clair avec les objectifs d’atténuation et d’adaptation prévus par l’Accord de Paris grâce à la mise en œuvre d’activités à faible émission de GES et de systèmes d’alertes précoces des menaces climatiques. Ces activités sont réalisées quatre axes principales :

^

Le renforcement de capacité des acteurs à la base

 

  • La communication axée sur le changement de comportement des populations et l’engagement citoyen
  • La promotion de techniques appropriées pour l’utilisation durable des ressources de
    l’environnement et la lutte contre le changement climatique.
  • La vulgarisation des initiatives réussies à une échelle beaucoup plus importante

Date de début

Juillet 2020

 

Zone d’intervention :

Commune de Fimela et de Diofior

Les bénéficiaires

  • 4405 élèves bénéficieront de l’accès à l’eau et d’installations sanitaires
  • 2 postes de santé bénéficieront du même type d’installations
  • 1000 parents et enfants seront sensibilisés sur les questions relatives à l’hygiène et à l’environnement
  • 15000 bénéficiaires seront impactés à travers les émissions radio et les causeries sur ces mêmes sujets

Résultats attendus :

Résultat 1 : Les acteurs communautaires, les élus locaux, les enseignants, les éclaireurs, les jeunes et les enfants s’engagent et soutiennent les actions d’atténuation et d’adaptation face aux effets néfastes des changements climatiques

 

Résultat 2 : Les communautés cibles sont conscientes et adoptent un comportement favorable à la préservation de l’environnement, à l’atténuation et à l’adaptation face aux effets néfastes des changements climatiques

 

Résultat 3 : Les stratégies et les actions d’atténuation et d’adaptation aux effets néfastes des changements climatiques sont appropriées et mises en œuvre par les communautés

ECLAT-éducation inclusive

ECLAT-éducation inclusive

ECLAT-éducation inclusive

 (Etre Comme Les Autres et pour Toujours)

Etre comme les autres et pour toujours est le titre du programme financé par le PADEM et mis en œuvre par l’ONG JED au Sénégal. Le programme est déroulé dans les zones de Tivaouane, Mbour et de Matam.
A tivaouane, il s’agit de la promotion de l’éducation inclusive. L’idée générale dans le programme est d’apporter un soutien afin créer l’égalité et l’équité entre les enfants.
Plus spécifiquement, ECLAT s’est engagé à contribuer à la mise sur pied d’un système éducatif de qualité et ainsi de favoriser l’accès à une éducation à tous les enfants en situation de grande vulnérabilité et plus particulièrement des enfants en situation de handicap.
Entré dans sa deuxième phase en janvier 2020, ECLAT-éducation inclusive est implanté dans 6 communes à savoir Mboro, Darou Khoudoss, Taiba Ndiaye, Pambal, Tivaouane et Ngaye. Aujourd’hui, 250 enfants en situation de grande vulnérabilité et de handicap ont accès à l’éducation, aux soins adaptés et à un épanouissement socio-familial. En collaboration avec les services techniques de l’Etat et les collectivités territoriales, le projet ECLAT est entrain d’impacter positivement dans tout le département de Tivaouane.
Si un tel résultat est atteint, c’est grâce à une somme d’efforts, d’énergies mais aussi grâce à la mise en œuvre de stratégies efficaces.

Date de début du projet :

janvier 2020

Zone d’intervention :

Mboro /Tivaouane

ÉCLAT Énergie

ECLAT Plus d’énergie dans les écoles

Radio Niayes FM

ECLAT Plus d’énergie dans les écoles est le fruit de la collaboration entre l’ONG Jeunesse et Développement JED initiée depuis 1988 est l’ONG de l’association des éclaireuses et éclaireurs du Sénégal et Le Programme d’aide et de développement pour les enfants du monde PADEM.

Le projet s’est engagé à contribuer à l’amélioration des performances scolaires et le maintien des élèves à travers la fourniture de services de qualité. L’entrée principale est l’électrification en solaire des écoles et des familles des élèves. De ce fait, 60 écoles de la région de Thiès et 10.000 élèves vont bénéficier de ces kits solaires.  A cela s’ajoutent d’autres actions dont notamment la répétition scolaire, la promotion de la participation des enfants, l’amélioration de l’environnement scolaire et de la gouvernance des écoles.

ECLAT Plus d’énergie dans les écoles s’inscrit parfaitement dans les politiques de l’Etat dans le cadre de son Programme d’amélioration de la qualité de l’équité et de la transparence PAQUET.

Date de début :

2020

Zone d’intervention :

Région de Thiès

Département de Tivaouane  / Département de Thiès

Radio Niayes FM

Radio Niayes FM

Radio Niayes FM

Radio Niayes FM

La Radio Niayes FM est mise en place par l’ONG JED pour renforcer le dispositif de communicatif déjà développé dans la zone des Niayes. Elle se considère comme un levier de promotion économique de la zone des Niayes.

 Par un processus participatif l’idée a été discutée et améliorée par les communautés bénéficiaires qui ont exprimées leurs besoins et leurs attentes pour un outil pareil. Fidèle  à sa vocation d’être proche à sa communauté cible, la Radio communautaire Niayes fm se veut un espace d’expression  et de promotion des ressources locales en s’appuyant sur les principes et valeurs du scoutisme

Date de début :

7 janvier 2012

Zone d’intervention :

Mboro et Communes Environnantes

NOS AXES D’INTERVENTION

  • Promotion des opportunités de développement
  • Promotion du Sport dans la zone
  •  Régulation sociale et communication intergénérationnelle
  •  Animation et Promotion culturelle
  • Sensibilisation (religion, Santé, agriculture, élevage…)
  • Education et Enfance
  • Accessibilité d’information de qualité
  • Visibilité des actions des EEDS et de JED

OBJECTIF GENERAL

Contribuer à l’amélioration des conditions de vie des populations de la zone des Niayes

NOS OBJECTIFS SPECIPHIQUES :

  • Contribuer à l’information, l’éducation et la sensibilisation les populations
  • Soutenir les communautés locales et vulgariser leurs traditions
  • Promouvoir l’éducation au développement et à la participation
  • Promouvoir l’autonomie et la participation du genre féminin
  • Améliorer les conditions de vie des communautés cibles à travers la sensibilisation
^

AUTRES SUGGESTIONS :

Remplacer Résultat par « Quelques Facteurs de succès »

Ci-dessous les éléments à mettre dans cette rubrique

  • Accompagnement et renforcement des organisations Communautaire de Base
  • Membre Actif de l’Union des Radio Associatives et Communautaires
  • Encrage Communautaire
  • Promotion de cadre de gestion communautaire
  • Implication et participation communautaire
  • Diversification de la Grille de programme
  • Production d’émissions de qualité

Projet Seconde Chance

Projet Seconde Chance

Seconde Chance 

 Amélioration des Performances de Travail et d’Entreprenariat au Sénegal APTE – Sénégal –  EDC

Amélioration des Performances de Travail et d’Entreprenariat

Dans le cadre de la mise en œuvre du projet « Seconde Chance », EDC-APTE Sénégal a mis en contribution l’ONG JED à Dakar, Thiès et Diourbel pour fournir à 100 diplômés du supérieur sans emploi un encadrement sur mesure. En effet, le focus sera mis sur le développement du leadership, l’entreprenariat, le renforcement de leur aptitude au travail et de leurs compétences techniques en conformité avec le marché du travail.

De plus, les bénéficiaires recevront du soutien pour établir des entreprises durables et évolutives.

Date de début et date de fin du projet :

Octobre 2020 – Octobre 2021.

Zone d’intervention :

Dakar, Thiès, Diourbel

Bénéficiaires :

100 diplômés chômeurs sortant des écoles supérieures, universités et écoles de formation professionnelles.

Partenaire financier

EDC-APTE SENEGAL

OBJECTIFS DU PROJET :

  • Améliorer l’employabilité de 100 diplômés du supérieur pour optimiser leur chance de réussir dans l’emploi ou l’auto-emploi.
  • Former les bénéficiaires aux compétences non techniques et/ou techniques qui leur donneront un meilleur accès à l’emploi ou auto emploi.
  • Mettre en relation les diplômés de l’enseignement supérieur sélectionnés avec des entreprises et les accompagner dans l’auto-emploi.

STRATEGIES

  • Enrôlement de 100 diplômés du supérieur en chômage en quatre cohortes (Dakar : 2 cohortes de 25 – Thiès : 1Cohorte de 30 – Diourbel : 1 cohorte de 20)
  • Renforcement de capacités des diplômés de l’enseignement supérieur sur la recherche d’emploi.
  • Développement du leadership et de l’entreprenariat
  • Formations techniques (2mois) pour les champions désireux d’être réorienter vers les secteurs porteurs tels que l’agri-élevage, les multimédias, les énergies renouvelables.
  • Suivi de la progression individuelle
  • Mise en place d’un fonds de garantie au niveau des institutions de micro finances pour faciliter l’accès aux crédits des entrepreneurs.
  • Suivi-évaluation
^

PAQUET D’ACTIVITES

  • Sélection de 100 diplômés chômeurs
  • Élaboration de projet personnel professionnel (parcours d’insertion) avec chaque champion
  • Suivi de la progression des bénéficiaires à travers les PPP.
  • Formation des 100 champions sur le leadership, l’entreprenariat.
  • Organisation de formations techniques de 2 mois (agri-élevage, multimédias, énergies renouvelables).
  • Coaching des champions dans la recherche d’un emploi stable, et dans l’élaboration de plan d’affaires, à demarrage PME.
  • Partenariat avec les institutions de micro finances (FONESS; CMS…) fonds de garantie pour faciliter aux champions entrepreneurs l’accès à un crédit pour développer leurs entreprises.
  • Recherche de financement pour les entrepreneurs porteurs de projet.
  • Suivi-évaluation

EnglishFrenchLuxembourgish